Afrique : ‘’Djoliba’’, le premier backbone panafricain lancé.

Afrique : ‘’Djoliba’’, le premier backbone panafricain lancé.

 Le groupe Orange a annoncé la réalisation du premier grand projet de fibre optique panafricain. Sous la dénomination de ‘’Djoliba’’ cette initiative propose une sécurisation complète en Afrique de l’Ouest avec plus de 10 000km de réseau terrestre à fibres optiques selon l’AIP. Avec un très haut débit  allant jusqu’à 100 Gbit/s et 99,99% de taux de disponibilité répondant… Voir l’article

[TheChamp-Sharing count="1"]

 Le groupe Orange a annoncé la réalisation du premier grand projet de fibre optique panafricain. Sous la dénomination de ‘’Djoliba’’ cette initiative propose une sécurisation complète en Afrique de l’Ouest avec plus de 10 000km de réseau terrestre à fibres optiques selon l’AIP.

Avec un très haut débit  allant jusqu’à 100 Gbit/s et 99,99% de taux de disponibilité répondant aux besoins des entreprises du secteur des télécoms, ce projet géant aura la capacité de servir un potentiel de 330 millions d’habitants,  selon Abidjan.net.

« Avec Djoliba, les populations locales vont pouvoir accéder encore plus facilement à des services de santé ou d’éducation, ainsi qu’aux usages offerts par cloud computing. Le développement de l’accès au numérique est un enjeu majeur pour l’Afrique et je salue le travail remarquable de nos équipes dans tous les pays qui ont permis que le projet Djoloba voit le jour », a affirmé Alioune Ndiaye, le CEO d’Orange pour l’Afrique et le Moyen-Orient. 

Ce backbone couvre l’ensemble de huit pays à savoir la Côte d’Ivoire, le Ghana, le Burkina Faso, le Mali, le Nigéria, le Sénégal, le Libéria et la Guinée. Cette couverture facilitera l’accès à la connectivité à des opérateurs et des entreprises. 

Auteur

La rédaction

La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *