Algérie télécom : L’internet par satellite, une réalité dès septembre 2019

Algérie télécom : L’internet par satellite, une réalité dès septembre 2019

L’Algérie Télécom a annoncé ce jeudi à travers Algérie Télécom Satellite (ATS), une branche de l’opérateur historique, le lancement du service Internet par satellite pour les particuliers, dès le mois de septembre 2019. L’installation de cette forme d’internet a pour objectif de fournir aux entreprises exprimant plus le besoin, un service data à capacités élevées,… Voir l’article

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  



L’Algérie Télécom a annoncé ce jeudi à travers Algérie Télécom Satellite (ATS), une branche de l’opérateur historique, le lancement du service Internet par satellite pour les particuliers, dès le mois de septembre 2019.

L’installation de cette forme d’internet a pour objectif de fournir aux entreprises exprimant plus le besoin, un service data à capacités élevées, moins enclin aux problèmes techniques et aux difficultés d’extension de réseau. Le service Internet par satellite résidentiel d’ATS vise aussi à renforcer l’offre terrestre résidentielle dans les zones enclavées et encore faiblement couvertes par le réseau Internet et celles des frontières non desservies afin de palier la mauvaise connexion. Le nouveau service devrait contribuer à améliorer le taux de pénétration de l’internet dans le pays.

LEX4

Lire aussi : Côte d’Ivoire – Près de Man, 60 villages sont désormais connectés au réseau électrique

Selon le président-directeur général d’Algérie Télécom Satellite, Mohamed Anouar Benabdelouahad, le coût de l’internet par satellite sera  « un peu plus élevé que celui de l’ADSL. » Cette hausse des prix est due à la cherté des équipements qui ne sont pas comme les équipements filiaires.

21 millions d’usagers Internet

La bande passante algérienne est devenue en janvier dernier la lanterne rouge mondiale, selon le classement Netindex. En quelques mois, l’Algérie n’a guère évolué, au contraire, elle est passée en juillet 2013 à la 182è sur 186 pays répertoriés. En Algérie, l’un des plus riches et plus grand pays du continent, continue de flirter avec le drapeau rouge. Ainsi, selon les données de “Digital 2018”, le nombre des usagers Internet est de 21 millions, correspondant à 50% de la population. Le nombre d’internautes mobiles est de 19 millions en Algérie, soit un taux de pénétration de 46%.

Lire aussi : Kenya: la Banque africaine de développement approuve un prêt de 62,914 millions d’euros pour améliorer l’accès à des services viables d’assainissement à Nairobi

Le trafic Web en Algérie reste dominé par les connexions via lap-tops et les ordinateurs de bureaux avec 56%, et enregistre cependant une baisse de 11% sur une année. Les connexions via terminaux mobiles (smartphones et tablettes) enregistrent une forte hausse sur une année, soit plus de 21%, passant à 44% au début 2018 (dont 3% via des tablettes).

Auteur

Avatar

Fleuriche BAGBONON

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *