Covid-19 : L’Afrique du Sud accroît les restrictions

Covid-19 : L’Afrique du Sud accroît les restrictions


Le président Cyril Ramaphosa a annoncé lundi, l’interdiction de la vente d’alcool et l’obligation du port du masque partout en Afrique du Sud. Ces mesures visent à ralentir la progression de la Covid-19 dans le pays, alors qu’il vient de dépasser le million de cas de contaminations.

Le couvre-feu est également élargi, débutant à 21 h au lieu de 23 h, jusqu’à 6 h du matin. « Personne ne sera autorisé à être en dehors de son domicile, sauf les personnels de santé », a précisé le président sud-africain lors d’un discours télévisé.

L’interdiction de la vente d’alcool vise à réduire le nombre d’admissions à l’hôpital liées à des accidents de la route ou à des violences, générées par un excès de consommation. L’alcool génère « des comportements à risque et fait grimper le nombre d’admissions dans les services d’urgence, qui ont mieux à faire en ce moment », a insisté Cyril Ramaphosa.

Cependant, les bars et restaurants ne fermeront pas complètement, vu la nécessité de préserver autant que possible une économie fragilisée depuis la première vague. Mais ces commerces devront fermer au plus tard à 20 heures, afin de respecter le nouvel horaire de couvre-feu.

L’Afrique du Sud est devenue dimanche le premier pays africain à dépasser le million de contaminations. Alors qu’une variante du coronavirus est responsable d’une grande majorité des nouveaux cas, le pays de près de 59 millions d’habitants a officiellement comptabilisé 1 004 413 cas positifs et 26 735 morts.

Auteur

Avatar

Magazine InAfrik

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *