Covid-19 : Le Sénégal entame sa campagne de vaccination

Covid-19 : Le Sénégal entame sa campagne de vaccination


Le Sénégal a officiellement lancé sa campagne de vaccination contre la COVID-19, ce mardi. Il devient ainsi l’un des premiers pays ouest-africains à franchir cette étape cruciale dans la lutte contre la pandémie.

Le ministre sénégalais de la Santé et de l’Action sociale Abdoulaye Diouf Sarr a été le premier à se faire vacciner publiquement, lançant le démarrage de la campagne. D’autres personnalités publiques, telles que l’ancien Premier ministre Souleymane Ndene Ndiaye, la ministre des Affaires étrangères Aissata Tall Sall, le ministre de l’Education nationale Mamadou Talla, ainsi que des agents de santé ont également été vaccinés dans la journée de mardi.

Le pays de la Teranga a obtenu 200.000 doses du vaccin chinois Sinopharm, dont 10% ont été mis à la disposition de deux de ses voisins, à savoir la Guinée-Bissau et la Gambie, par solidarité.

Un programme de vaccination ambitieux

Le Sénégal compte vacciner au moins 90% des 3,5 millions de personnes ciblées, d’ici la fin de 2021. La priorité sera accordée aux agents de santé et aux personnes les plus vulnérables au virus. Aussi, toutes les personnes désireuses de recevoir le vaccin seront immunisées à l’horizon 2022, selon les prévisions du ministère de la Santé. Pour mener à bien ce projet, les autorités sénégalaises espèrent obtenir un nombre conséquent de vaccins, dès les prochains jours.

En tant que pays à revenu intermédiaire, le Sénégal est éligible pour environ 1,3 million de doses de vaccin, dans le cadre de la première vague du programme COVAX de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Il bénéficiera également de 3,4 millions de doses de vaccin, fournis par l’Union africaine.

Par ailleurs, le pays négocie avec la Russie et d’autres producteurs de vaccins pour obtenir encore plus de doses. « Les concertations sont entamées pour acquérir le vaccin Spoutnik. Ce qui veut dire que comme dans beaucoup de pays, nous auront plusieurs vaccins.  », explique Annette Ndiaye, directrice de la pharmacie nationale.

Au total près de 6,5 millions de doses de vaccin anti-Covid-19 sont attendues au Sénégal.

Une hausse récente des cas observée

Le Sénégal fait face depuis fin novembre à une hausse des cas de Covid-19 et a comptabilisé plus de 33 000 cas positifs et plus de 800 décès.

Un nouveau record de 18 décès en 24h a été annoncé mardi, une première depuis le début de l’épidémie. Près de 143 nouvelles infections sont venues allonger la liste des personnes touchées par la maladie, selon le bilan épidémiologique du ministère de la Santé et de l’Action sociale.

Sur environ 1 633 tests réalisés, près de 143 sont revenus positifs, soit un taux de positivité de 8,75%, selon le Directeur de la prévention et porte-parole du ministère de la Santé, le docteur El Hadj Mamadou Ndiaye.

Depuis l’avènement de la pandémie, le pays a comptabilisé 33 342 cas positifs dont 832 décès et 4 715 sous traitement. Le démarrage de cette campagne de vaccination est donc opportun, car il permettra de ralentir la propagation de la pandémie dans la région, avant qu’elle n’atteigne des seuils critiques.

Auteur

Avatar

Elom Kpadonou

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *