Monnaie Eco : La France ratifie l’accord de l’UEMOA

Monnaie Eco : La France ratifie l’accord de l’UEMOA


Conclu il y a près d’un an, l’accord de coopération monétaire avec l’UEMOA vient d’être ratifié par la France. Le parlement français a adopté ce 10 décembre, le projet de loi autorisant l’approbation de l’accord, selon un communiqué de la Direction générale du Trésor français.

Cette ratification vient marquer la fin du franc CFA, et représente un pas de plus vers l’avènement de l’ECO.

Suivant les termes de l’accord, la France devra se retirer des instances de gouvernance dans lesquelles elle était présente. Elle ne siégera donc plus au Conseil de la Banque centrale des États d’Afrique de l’Ouest (BCEAO). Aussi, la BCEAO ne devra plus déposer la moitié de ses réserves de change auprès de la Banque de France. Une obligation qui était perçue comme humiliante par plusieurs acteurs économiques de l’Afrique francophone.

En revanche, certains éléments restent intacts. La parité de l’euro et de l’ECO demeure la même qu’avec le franc CFA, et la France continuera de jouer son rôle de garant pour cette monnaie. « C’est d’abord une demande des États africains eux-mêmes. Garantir la convertibilité de la monnaie permet, lorsqu’il y a des situations instables dans beaucoup de pays, de continuer à soutenir d’une certaine façon l’économie » a déclaré à RFI le député rapporteur du projet de ratification, Jean-François Mbaye, à ce propos.

Auteur

Avatar

Magazine InAfrik

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *