Nigéria : Olufemi Odeleye, le concepteur de Tryctor pour soulager les agriculteurs africains

Nigéria : Olufemi Odeleye, le concepteur de Tryctor pour soulager les agriculteurs africains

Designer automobile de formation, Olufemi Odeleye, de nationalité nigériane, veut participer à la révolution agricole Nigériane et celle africaine, en inventant un mini-tracteur à trois roues et moins coûteux, pour aider les petits agriculteurs à accroître leur productivité et parvenir à l’autosuffisance alimentaire.   Au Nigéria, des statistiques officielles font état de ce que, seulement… Voir l’article

  • 17
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  



Designer automobile de formation, Olufemi Odeleye, de nationalité nigériane, veut participer à la révolution agricole Nigériane et celle africaine, en inventant un mini-tracteur à trois roues et moins coûteux, pour aider les petits agriculteurs à accroître leur productivité et parvenir à l’autosuffisance alimentaire.

 

Au Nigéria, des statistiques officielles font état de ce que, seulement la moitié des 71 millions d’hectares de terres arables du pays sont exploitées, bien que la majorité de la population s’adonne à l’agriculture. A ce déséquilibre, s’ajoute le fait que l’irrigation ne couvre que 7% des terres irrigables. Cette réalité qui est presque partagée dans les pays de l’Afrique de l’Ouest, engendre l’accroissement des importations et crée un manque à gagner à l’Etat et sollicite davantage la bourse des populations.

LEX4

Evidemment ces dernières décennies, les demandes en tracteur se sont accrues dans les pays de l’Afrique de l’ouest. Tous les Etats n’ayant pas été satisfaits, la mécanisation agricole en Afrique a pris un coup et le continent peine toujours à atteindre l’autosuffisance alimentaire tant envisagée, avec pour corolaire beaucoup d’autres problèmes d’ordre organisationnel et structurel.

J’ai identifié le besoin de contribuer à l’objectif n°1 des Objectifs du Millénaire pour le Développement : éliminer la faim et la pauvreté extrêmes. J’ai étudié le design automobile au Royaume-Uni et, à mon retour au Nigéria, j’ai commencé à chercher des moyens de contribuer

au développement de mon pays, narre Olufemi Odeleye.

Lire aussi: Première femme dirigeante d’IBM-Afrique, la ghanéenne Angela Kyerematen-Jimoh sera distinguée Corporate personnality

Passionné de mécanique, ce fils de cultivateur n’a pas remis à demain sa volonté d’améliorer le quotidien des petits agriculteurs de son pays et de l’Afrique.

Ma philosophie de conception a toujours été que vous devriez utiliser les choses que vous avez à votre disposition pour résoudre des problèmes. J’ai donc vu les motos et j’ai pensé que je devrais être en mesure de les utiliser pour faire quelque chose. Quand je suis rentré à la maison, j’ai immédiatement écrit un stylo sur papier, fait des croquis et modifié une moto. Environ un mois plus tard, j’ai fabriqué le premier des sept prototypes

raconte Olufemi Odeleye à un média anglophone.

C’est ainsi qu’il met au point un mini-tracteur économique et multifonctions appelé Tryctor. L’engin fabriqué sur la base d’une moto, dispose de trois roues adaptables aux conditions des travaux champêtres, d’un moteur de 30 chevaux et fonctionne comme un tracteur à cause des modifications faites sur son châssis et son système de transmission. Tryctor est confectionné avec une charrue à disques, herse et remorque, une innovation qui permet aux petits agriculteurs d’améliorer leur productivité et leur permettre de transporter leurs récoltes vers les marchés. De même, son moteur dispose des capacités énergétiques pouvant permettre d’alimenter des machines de traitement pour décortiquer le maïs et des pompes d’irrigation.

Lire aussi: Orange accélère sa stratégie d’opérateur multi-services en Afrique

Vendu à un coût accessible, Tryctor peut également fournir une source d’électricité alternative pour que les agriculteurs puissent s’en servir pour alimenter leur maison et avoir l’éclairage. Raison pour laquelle son concepteur Olufemi Odeleye a mis en place un système de location aux coopératives villageoises afin de mettre son invention à la portée de tous les africains.

Auteur

Avatar

Michael TCHOKPODO

Redacteur du magazine InAfrik

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *